Nov 18

Hommage aux victimes des attentats à Lunéville

Ce soir, entre 400 et 500 Lunévillois se sont rassemblés devant l’hôtel de ville pour rendre hommage aux victimes des attentats de Paris.

Après le discours, nous avons observé une minute de silence puis la Marseillaise a été lancée de la foule. Pour tous ces jeunes morts au concert ou lors d’un moment de détente entre amis, nous avons écouté « Imagine »de John Lennon chanté par Valentine Dettwiller accompagnée de son papa , Frédéric, au clavier. Après ce moment d’ intense émotion, Catherine Brégeard a interprété la Marseillaise pour clore ce moment de recueillement.

 

RECUEILLEMENT DU 18 NOVEMBRE 2015

Il y a onze mois nous étions déjà ici, rassemblés par l’indignation mais aussi unis par la volonté de résister.

Tous debouts, nous affirmions alors notre résolution à défendre :

La liberté de penser,

– La liberté de croire,

– La liberté de s’exprimer,

que les assassins de Charlie hebdo et de l’hypercasher de Vincennes entendaient nous retirer.

 

Aujourd’hui, notre volonté de résister est intacte et notre indignation est décuplée, si tant est que cela soit possible.

Mais un autre sentiment imprègne nos pensées ; celui que l’on éprouve lorsqu’un ami très cher,

qui a compté dans notre vie, avec lequel on a parcouru un long chemin, doit nous quitter et s’en va.

Cet ami qui s’en va aujourd’hui,

Qui s’en va malgré lui,

Et que l’on voit partir malgré nous,

A un nom : la Paix.

La Paix nous quitte, chassée par des assassins armés et guidés par les

terroristes cyniques de l’État Islamique .
Jamais les images de la Marseillaise ne nous ont plus parlé que vendredi,

hélas !

Ces fanatiques sont, avec les armes d’aujourd’hui, véritablement venus

«  jusque dans nos bras égorger nos fils et nos compagnes. »
Aujourd’hui, la nation est en danger . Elle l’a déjà été.
Depuis mille ans, chaque péril qu’elle a connu était différent du précédent.

Tous ont été surmontés.
Celui là le sera, comme les autres .

Faisons-en le serment, pour nos enfants, pour tous nos enfants :

L’État islamique devra être détruit,

et ceux qui le servent sur notre sol pourchassés et punis.

Ce sera long, difficile.
C’est à ce prix que la sécurité sera de retour.
C’est à ce prix que l’unité entre tous les Français, quelle que soit leur origine et leur religion sera préservée.
Alors la Paix reviendra.

Ensemble nous aurons la profonde joie de lui ouvrir les bras.

 

Vive la République

Vive la France
rassemblement1 rassemblement2