Archives de la Catégorie : Assemblée Nationale

Mar 16

Déplacement en Russie

      Je l’ai fait savoir, je suis en Russie pour quelques jours.

     C’est pour moi la dernière occasion qui se présente de remplir mon rôle de membre de la commission de la Défense nationale, en allant évoquer, avec huit autres parlementaires, la situation en Syrie avec les autorités russes.

     C’est très intéressant de confronter les points de vue. Assurément, leur expérience avec le terrorisme tchétchène, depuis 20 ans, leur combat contre l’islamisme radical, leur lucidité face à la situation internationale donne aux Russes une expertise sur le sujet.
D’ailleurs, force est de constater que, depuis qu’ils se sont engagés en Syrie, Daech est en train de couler.

     Les Russes ont une approche globale et une volonté d’éradiquer le terrorisme de la planète. Leur motivation est simple : ils veulent avoir la paix dans leur pays et, comme l’islamisme est international, il faut le traquer partout.

     Leur message principal est, en gros, unissons-nous tous, Américains, Européens, Chinois (eh oui, car il y a des musulmans dans l’Est de la Chine, où l’islamisme couve !), voire Indiens pour mettre un coup d’arrêt définitif à l’expansion de ce mal dangereux pour la paix dans le monde.

     Nous avons eu d’autres sujets d’échanges : les relations avec l’Europe, avec la France, la crise ukrainienne, etc.

      J’en ai profité pour évoquer le problème, dramatique pour notre agriculture, de l’embargo russe. J’ai souligné que les tensions existant entre la Russie et l’Europe pénalisaient les deux parties et qu’il y avait plus d’avantages à renouer un dialogue lucide. Dans cet esprit, montrer sa bonne volonté de part et d’autre serait le bienvenu… et donc… que relâcher un peu l’embargo serait particulièrement apprécié du côté européen et particulièrement français. Et alors, oh! joie, la députée russe Elena Panina, membre de la commission des affaires économiques, qui était la députée présente pour répondre et prendre position sur les sujets commerciaux m’a répondu « qu’un adoucissement, une détente » (ce sont ses mots) seraient probablement envisagés.

     Cela m’étonnerait que les choses changent si vite, mais on peut en déduire que, du côté russe, on est prêt à évoluer.

      Vivement après les élections, que la France avance enfin sur tous ces sujets absolument majeurs pour notre avenir !

      Vous savez ce qu’il vous reste à faire le 23 avril et le 7 mai !

Jan 26

Question d’actualité au Premier ministre et au ministre de l’agriculture

Ce mercredi, je suis intervenu au nom du groupe L.R. lors de la séance hebdomadaire des questions dites d’actualités qui sont retransmises par France 3, en direct.
J’ai choisi de poser une question sur le retard incroyable pris par le ministère de l’agriculture pour attribuer et verser les aides européennes dues aux agriculteurs.

Dans la situation extrêmement difficile dans laquelle se trouvent plongées de nombreuses fermes, ce retard est consternant et lourd de conséquences.

 Il faut savoir que ces aides, qui existent depuis  de nombreuses années, sont indispensables à la survie des exploitants, même en temps normal, en dehors de toute crise. Autant dire qu’en ce moment où la crise agricole écrase tout, elles sont vitales.

Comme vous pourrez le constater, le ministre n’a pas répondu à ma question et, une fois de plus, nous a refait le coup de l’héritage. Cela fait 5 ans que cela dure !

Il ne faut pas s’étonner que le mandat de Hollande se termine dans la débandade.

Au passage, j’ai rappelé que monsieur Macron que les médias essaient de nous imposer par un matraquage médiatique invraisemblable, a été le principal collaborateur et même l’inspirateur de monsieur Hollande. Ce qu’il essaie de nous faire oublier…

Jan 14

Loi sur le respect de l’animal en abattoir

Cette loi est passée dans la nuit du jeudi 12 janvier.
C’est un sujet que j’ai beaucoup travaillé.
Il faut en effet résoudre le problème suivant :

des vidéos diffusées sur internet par l’association L214 ont fait scandale, en montrant des images insoutenables, prises dans de petits abattoirs.

Il fallait prendre des décisions pour que ces comportements cruels pour les animaux soient définitivement éliminés de TOUS les abattoirs, du plus petit au plus grand.

J’ai été très actif (et même dur)  dans le débat, lors de l’examen du texte de loi.

Cela a fini par payer !

Nous étions trois, dont les deux vétérinaires de l’assemblée (ma consœur socialiste et moi, LR), à demander fermement l’installation obligatoire de dispositifs de vidéo-enregistrement dans les abattoirs.

Tous les autres députés voulaient « une expérimentation de la vidéosurveillance sur quelques abattoirs ». Cela sentait l’enterrement de première classe…

A force d’argumenter, à trois contre tous, nous avons convaincu nos collègues qui ont fini par voter favorablement (32 pour, 4 contre).

Je suis content de cette victoire.

Nous l’avons acquise parce que nos collègues députés ont bien senti que « nous ne faisions pas de politique », puisque nous sommes dans des camps opposés. Le bon sens et la sincérité l’ont emporté.

Grâce aux enregistrement vidéo, nous pourrons prouver abondamment, en cas d’accusations à grand spectacle que tout se passe très correctement dans nos abattoirs et qu’il ne faut pas généraliser à propos d’un cas. Et bien entendu, lorsqu’il y a une dérive inacceptable, elle pourra être décelée et sanctionnée.

Ce sera une bonne chose pour la filière de l’élevage et pour nos agriculteurs qui étaient injustement discrédités dans ces scandales.

Oct 20

Question-réponse au ministre de l’intérieur à propos du voile intégral (burqa)

Ce mardi, j’ai interpellé le ministre de l’intérieur à propos des agissements d’un millionnaire algérien, monsieur Nekkaz, qui, pour rendre inopérante la loi interdisant le voile intégral en France, paie les amendes des contrevenantes. On en est à 1300 amendes payées depuis 4 ans ! Les femmes en burqa sont encouragées à continuer leur manège puisqu’elles n’ont rien à craindre.

J’estime que monsieur Nekkaz aurait déjà largement dû être sanctionné, ce qui serait facile, puisqu’il est étranger et que la mise en place de l’état d’urgence en France depuis près d’un an permettrait de l’expulser.

B. Cazeneuve, le ministre, n’a pas apprécié ma question, évidemment, dans la mesure où j’appuie là où ça fait mal. Mais il se moque du monde dans sa réponse ! Il lui a fallu 4 ans et 1300 amendes payées pour réagir et proposer un amendement au sénat (donc qui n’est pas encore passé à l’assemblée nationale !), pour interdire à quiconque de payer une amende pour un autre.

Ce qui veut dire qu’à cause de monsieur Nekkaz on va modifier la loi plutôt que d’expliquer à ce monsieur que sa présence n’est plus possible en France ! Mieux encore : rien ne l’empêchera de verser directement l’argent à la contrevenante, en lui laissant le soin d’aller payer l’amende.

Bilan : réaction inappropriée, inefficace, tardive.

Je bouillais de ne pouvoir répliquer au ministre qui évidemment a profité du fait qu’il était le dernier à parler pour arranger la situation  à son avantage.

Il a, en particulier, soigneusement évité de parler de Cherbourg, où monsieur Nekkaz est venu le défier. Lorsqu’on voit cet individu, qui sabote la loi et sape l’autorité de l’état, venir payer une amende, sous protection policière, dans la ville du patron de la police, on se dit qu’on touche le fond !

Oct 17

Semaine active et intéressante

Les temps forts ont été les suivants :

Mardi, réunion de travail avec Alain Juppé, à Paris.

Mercredi, réunion, en commission de la défense et des forces armées, avec le général de Villiers, chef d’état major de l’armée française.
Il s’agissait de discuter avec lui du budget de la défense, tel que le gouvernement l’a préparé.

defense-1

Vendredi, j’étais l’invité de France bleue sud Lorraine pour commenter le débat de la veille entre les sept candidats à la Primaire. J’ai trouvé qu’il avait été intéressant et l’ai dit. De toute évidence, ce débat était attendu car il a été très suivi. Le mois à venir sera sans doute mouvementé !

Vendredi encore et pour trois jours, Lunéville recevait la finale de la coupe de France de rallye. Grand événement dont l’organisation est un énorme travail. Grand bravo à toute l’équipe de Jacky Clément qui a remué des montagnes pour accueillir 200 compétiteurs, ce qui, avec les équipes techniques représente près de 1000 personnes. Bonne ambiance en soirée au village des régions, ici la Polynésie… La danseuse m’a proposé de danser avec elle : J’ai prudemment refusé!

Vendredi toujours, remise des prix des maisons fleuries à 102 lauréats de notre ville de Lunéville.
Cette cérémonie prend de l’ampleur chaque année. Les élus chargés du fleurissement, en particulier Catherine Laurain ont veillé à ce que tout soit réussi, avec l’appui du service des espaces verts, toujours au rendez-vous quand il le faut.

fleurs

Dimanche : gros déplacement à Paris. Nous tenions, avec Thibault Bazin, à participer à la manif pour tous. Nous étions au premier rang des manifestants. Ambiance familiale, musicale et colorée.
Une vraie fête de la famille. Les comptes-rendus qui parlent de 23 à 24 000 participants sont scandaleusement minorés. J’y étais, j’ai vu. C’était infiniment plus. Les premiers étaient arrivés au Trocadéro, il en restait encore Porte Dauphine (1,8 km de distance).
Il faudrait envoyer la police pour compter les chômeurs ! Ainsi, monsieur Hollande pourrait dire oui, ça va mieux !

Nous sommes mobilisés sur ce sujet car la gestation pour autrui (GPA) gagne du terrain en France, de façon particulièrement tordue et hypocrite.

Officiellement, la gestation pour autrui (rappelons ce qu’est la GPA : une femme donne naissance à un enfant et le vend à un ou des acquéreurs. C’est une ignominie) est interdite en France. Mais autorisée dans d’autres pays !

Le tandem Hollande-Taubira a donc pris les dispositions nécessaires pour inscrire à l’état civil français ces enfants lorsqu’ils arrivent en France avec leurs acquéreurs (en général des hommes homosexuels); Cela revient donc  à « légaliser » cette scandaleuse pratique.

Pense-t-on à l’enfant ? Tout cela est ignoble et doit être combattu.

manif5 manif6

Oct 08

Visite officielle au Vatican

J’ai disparu une bonne partie de la semaine dernière, mais c’était pour une belle cause.
Je participais à une rencontre entre une délégation de députés et les autorités du Vatican.
J’ai séjourné quelques jours à Rome et vu le fonctionnement du Vatican de très près.
J’ai rencontré le pape mais n’ai pas pu lui adresser la parole personnellement.

Nous avons beaucoup travaillé durant ces quatre jours, en particulier sur les sujets qui nous préoccupent au quotidien, tels que :

– Le dialogue entre religions, c’est à dire, essentiellement le dialogue avec les représentants du culte musulman. Sur ce sujet, si important pour la paix civile en France et en Europe, nous avons eu un entretien de très haut niveau avec un homme exceptionnel, le cardinal Tauran, fragile septuagénaire accablé par la maladie de Parkinson, mais esprit lumineux.

– Comment nourrir les hommes ? Quelles agricultures dans le monde ? quelle est la doctrine sociale de l’Eglise ? avec un cardinal africain, mgr Turkson.

– L’éducation des enfants, leur instruction, avec un cardinal italien, mgr Zani.

– Le rôle diplomatique de l’Eglise, comment défend-elle ses idées, avec mgr Callagher, un Anglais.

Ces cardinaux et évêques, qui sont des sortes de ministres, sont des experts de très haut niveau et traitent tous ces sujets de façon universelle, puisque le Vatican a une représentation dans plus de 180 pays (sur 194) dans le monde.
Particulièrement clairvoyants, ils voient sur le long terme, veillent à faire respecter l’Homme en toutes circonstances. Fermes dans leurs convictions, ils ne transigent pas sur l’essentiel.

En point d’orgue, nous avons rencontré le pape en audience publique.
Moment exceptionnel que je ne revivrai sans doute jamais.
Notre délégation, à caractère politique, comptait des personnes de Droite, du Centre et de Gauche.

Tout le monde a été marqué par cette rencontre avec le pape, Ceux n’ayant aucune conviction religieuse peut-être plus que les autres, aussi surprenant que cela puisse paraître !

cardinal-tauran

Août 13

Communication et inaction

J’évite de n’écrire que pour  protester.

Je ne voudrais pas lasser mes lecteurs et tiens à les garder nombreux. Au passage, merci de votre fidélité !

Et pourtant, je n’ai pu m’empêcher de bondir en découvrant, hier, dans le journal, que monsieur Valls avait entrepris la très médiatique visite de la prison de Nîmes, particulièrement surpeuplée pour annoncer que des places supplémentaires allaient être construites en France.
Cela s’appelle « un coup de com », pour masquer l’incurie du pouvoir.
Petit rappel : une des premières décisions de la funeste madame Taubira, ministre de la justice, a été… d’annuler , dès 2012, à son arrivée au ministère, le programme en cours de créations de places de prison !

N’en faisant qu’à sa tête, sourde à nos mises en garde, et, ce qui aggrave la situation, avec la bénédiction du président de la République, qui, pourtant, avait, lui aussi, promis de créer des places, elle a barré d’un trait de plume tous les projets engagés avant son arrivée.

Mieux (ou pire….), pour limiter la surpopulation scandaleuse dans nos prisons, et surtout ne pas en endosser la responsabilité, elle a multiplié les peines de substitution, si bien qu’aujourd’hui, la plupart de ceux qui sont condamnés à moins de deux ans fermes (ce n’est pas rien) se promènent dans la nature, par le biais de ces peines de substitution. Bravo.
Sur ce, cerise sur le gâteau, monsieur Valls et son cortège dénoncent le prosélytisme et l’expansion du djihadisme en prison. Comme si c’était nouveau ! Là aussi, des mesures de bon sens ont été demandées, telles que contrôler la présence des téléphones, séparer les fichés S des autres, etc… Rien n’est fait.
La preuve ? Il y a près de deux ans, j’ai posé, à l’assemblée, une question à Mme Taubira sur le problème des téléphones en prison.

J’étais très bien renseigné sur le sujet par des professionnels (des gardiens) déplorant l’absence de contrôles sérieux.

La réponse, pure langue de bois, qui m’a été faite par André Vallini, au nom de madame Taubira, en dit long sur l’efficacité du gouvernement.
https://youtu.be/_KGYoJG7zow

Ne nous faisons aucune illusion : tout cela relève de l’agitation, de la poudre aux yeux, il ne se passera rien pour régler les problèmes des prisons, Hollande et Valls sont, là comme ailleurs, des illusionnistes qui mettent la poussière sous le tapis, en espérant que les Français ne s’en rendront pas compte.

Juil 15

Retour sur l’actualité

En ce 14 juillet, je reprends contact avec vous tous.
J’ai choisi, depuis deux mois, de limiter ma communication pour réagir aux événements avec plus de recul.
cela a un inconvénient : on reparle de sujets qui sont déjà presque du passé, tant une information chasse la précédente de nos préoccupations.
Mais cela a aussi un avantage : celui de revenir calmement sur des sujets importants.
Depuis mon précédent article de mi-juin, je choisis de vous parler de 6 sujets !

 Mais auparavant un petit film sur notre 14 juillet à Lunéville que, selon l’usage, nous avons célébré le 13 au soir, devant plus de 2000 spectateurs.

 Défilé 14 juillet

Les enfants aussi sont porte-drapeaux.

LE BREXIT

Le vote négatif des Anglais, le 23 juin, leur volonté de quitter l’Europe doit, à mon avis, être accueilli comme une chance !

C’est l’occasion de faire changer cette Europe beaucoup trop technocratique, où les administrateurs ont pris le pouvoir. Les responsables politiques ont laissé se dissoudre l’idée européenne du départ. Peu à peu le Marché Commun est  devenu une zone de libre échange, où on entre comme dans un moulin.

De nombreux pans de nos industries, de notre agriculture, soumis à une concurrence déloyale car ne subissant ni les mêmes normes, ni les mêmes charges, ont souffert avant de disparaître.

Cette dégradation est ressentie partout, y compris en France.
En Autriche, en Hongrie, en Pologne, des votes de défiance ont également eu lieu.
À force de tirer la sonnette d’alarme, les peuples finiront, espérons-le, par être entendus.
L’entêtement de l’establishment européen à vouloir suivre sa route sans les écouter nous a mené là.
Tirons-en les conséquences.

Restons vigilants cependant, car les déclarations martiales de notre président et des chefs d’états européens peuvent faire pschitt, comme disait Chirac.

Les Anglais et les fonctionnaires européens peuvent nous emberlificoter pour que rien ne change. Affaire à suivre.

 

SCHWETZINGEN

Quelques jours avant le « BREXIT », j’étais en Allemagne, invité par mon ami, René Pöltl, maire de notre ville jumelle.

Il voulait m’associer à l’inauguration d’un monument à l’amitié entre toutes les villes jumelées avec Schwetzingen.

Outre les maires de deux villes de Bavière, il y avait la maire de Fredericksburg, aux Etats-Unis, le maire de Papa, en Hongrie et le maire de Spoleto en Italie.

Belle idée, Ambiance très amicale.
Nous partageons avec René des idées très voisines.
Je suis frappé à chaque visite de constater combien l’écart de niveau de vie se creuse entre Allemands et Français.

À part cela, comme dit notre président, « cela va mieux ».
Schwetzingen 2 14 juillet Schwetzingen 14 juillet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’équipe municipale en force à Schwetzingen                                                                                                René Pöltl, maire de Schwetzingen

 

INVESTITURE AUX LEGISLATIVES

Clarifions les choses : pourquoi ai-je demandé l’investiture des Républicains aux législatives ?

Parce que je ne baisse pas les bras.
La loi  qui chasse les maires de l’assemblée nationale à partir de 2017, tout en laissant possible d’autres cumuls bien plus important, est absurde.

Ainsi, on pourra être député ET conseiller régional de la région Grand Est (5,5 millions d’habitants) mais pas député ET maire, pas même d’un village de 50 habitants !).
Cela me semble dangereux pour le fonctionnement de notre démocratie.

C’est un coup de plus porté aux communes, alors que les Français sont attachés à la commune, à la relation de proximité avec les maires qui sont à leur côté au quotidien.

Les socialistes, complices d’une administration qui a décidé, une fois pour toutes, qu’il fallait supprimer 90% des communes de France jouent double jeu. Vive la commune disent -ils en l’étranglant doucement mais sûrement.

Décidé à me battre jusqu’au bout pour que les maires puissent continuer de siéger à l’assemblée, je ne baisse pas pavillon et me suis inscrit pour ces élections. Affaire à suivre, là aussi.

LOI CONTRE LA GESTATION POUR AUTRUI ( GPA )

Je viens de vous parler de l’hypocrisie de la majorité. En voici un autre exemple :

La GPA est une horreur. Elle est interdite en France.

Comment un acheteur peut-il payer une femme pour donner naissance à un enfant qu’il emportera ensuite ? C’est ignoble.
Et pourtant, c’est couramment pratiqué aujourd’hui, dans le monde et aussi en Europe.

Les acheteurs peuvent être des couples stériles ou homosexuels.
Presque toujours, les femmes qui acceptent un tel marché n’ont pas le choix. Soit qu’elles sont en détresse financière, soit qu’elles sont forcées par des mafias…  Tout cela est abject !

Indignés, nous avons  proposé une loi pour punir les Français qui, pour contourner l’interdiction, commandent l’enfant dans des pays de l’Est, voire plus loin, en Inde ou dans certaines républiques de Russie et le ramènent en France.

Il faut savoir qu’il y a 2 ans, madame Taubira, alors ministre de la Justice, a pondu une circulaire facilitant ce petit jeu.
La majorité, lors de l’examen du texte, tout en expliquant, comme toujours, la main sur le coeur que ces pratiques étaient inacceptable a cherché à torpiller le texte de loi.
Nous avons réussi à faire échouer cette manoeuvre (cf photo les « contre » la manoeuvre, c’est à dire nous, l’emportent largement).
C’était bien parti . C’était le jeudi 16 juin.

Et bien quelques jours plus tard, à l’occasion du vote final, la majorité a battu le rappel et a finalement réussi à faire capoter notre proposition.
Cela ne les empêche pas de donner des leçons de morale aux Français en permanence.

Pour ma part, j’étais dans les 45 qui avaient contribué à gagner le premier vote.
J’ai ma conscience en paix.

GPA 14 juillet

 

IMPORTANTE SIGNATURE À LUNEVILLE

Nous venons d’obtenir un soutien de poids pour notre ville et, au delà, pour la communauté de communes. Laurent de Gouvion Saint-Cyr et moi-même avons signé avec le préfet et le directeur de la CDC  ( la très importante Caisse des Dépôts et Consignations, banque qui gère tous les avoirs de l’état) une convention dite « démonstrateur 21 ». La CDC  a choisi 10 villes de France, dont Lunéville, pour développer de nouveaux dispositifs de soutien au commerce de centre-ville.
Compte tenu des moyens dont dispose la CDC, le signal est fort et nous permet d’espérer le meilleur pour notre ville.

Voilà typiquement un dossier qu’il est plus facile d’accrocher quand on est député-maire que lorsqu’on est juste maire. À méditer.

CDC

PROPOSITION DE LOI CONTRE LA SOUFFRANCE DES ANIMAUX DANS LES ABATTOIRS.

Il a fallu de la persévérance, mais j’y suis arrivé.
Ma proposition de loi est déposée depuis le 12 juillet sur le bureau de l’assemblée. Plus de 70 députés l’ont cosignée à mes côtés, dont l’autre vétérinaire de l’assemblée nationale, Geneviève Gaillard, députée socialiste de Niort.

C’est très rare d’avoir autant de députés qui s’associent à l’initiative d’un de leur collègue.
Toutefois, le parcours du combattant n’est pas terminé. Il faut attendre la fin de la commission d’enquête sur ce sujet épineux et convaincre la majorité d ‘examiner ce texte. Tenons bon !

Et voilà les sujets dont je voulais vous parler.
Après deux mois d’essais, compte tenu des observations entendues, je vais revenir à un rythme plus fréquent. Il faut placer le curseur au mieux entre commentaires connectés à l’actualité et commentaires après «décantation».

 

 

Articles plus anciens «